Allergie aux venins d'hyménoptères

Qui sont les hyménoptères ?

Ce sont des insectes à métamorphose complète qui comprennent principalement les abeilles, guêpes, frelon, fourmi.
Les guêpes, les abeilles, les frelons et les bourdons piquent pour se défendre. Seules les femelles sont capables de  piquer.
Les réactions allergiques sont dues le plus souvent aux piqûres de guêpes et d’abeilles.
 

Que provoquent les piqûres d’hyménoptères ?

DES RÉACTIONS LOCALES BENIGNES

Chez le sujet non allergique, une piqure de guêpe ou d’abeille déclenche en quelques minutes une réaction inflammatoire locale, parfois douloureuse qui peut persister quelques heures voire quelques jours.

DES RÉACTIONS LOCO-RÉGIONALES
Si la taille de la réaction autour de la piqure dépasse 10 cm de diamètre, elle est qualifiée de loco-régionale. Elle peut parfois s’étendre à tout un membre chez un sujet non allergique présentant une sensibilité cutanée particulière ou chez un authentique allergique au venin. A ce stade là , il n’y a pas de caractère de gravité.

DES RÉACTIONS GÉNÉRALISÉES MODÉRÉES
La plus fréquente est une urticaire (éruption cutanée de plaques rouges qui démangent) sur tout le corps.

DES RÉACTIONS GÉNÉRALISEES SÉVÈRES (chocs anaphylactiques)
Les symptômes indiquant le déclenchement d’une réaction anaphylactique incluent :
• Démangeaison cutanée ;
• Éruption avec gonflement (type urticaire) ;
• Rougeur de la peau ;
• Gonflement des lèvres, de la gorge, de la langue, des mains et des pieds ;
• Respiration sifflante ;
• Enrouement ;
• Nausées ;
• Vomissements ;
• Crampes abdominales ;
• Dans certains cas, perte de conscience.
 

1 à 4% dans la population générale et 16 à 36%(1) chez les apiculteurs. Les piqûres de guêpes ou d'abeilles sont responsables de près de 40 morts chaque année en France. Ce chiffre semble d'ailleurs sous évalué, de nombreux décès survenant brutalement à la campagne sont, faute de témoin, déclarés à tort d'origine cardiqaque.


Comment éviter les piqûres ?

  • Ne pas faire de gestes brusques et rester calme.
  • Eviter de marcher pieds nus à l’extérieur.
  • Eviter de laisser de la nourriture (viande, fruits...) à l’air libre.
  • Se couvrir (pantalon, manches longues, chapeau)
  • Eviter les parfums et produits parfumés.
  • Stocker les ordures dans des sacs fermés et les sortir régulièrement.


QUE FAIRE EN CAS DE PIQÛRE ?

En cas de piqûre d’abeille, retirer le dard sans toucher au sac à venin.

En cas de réaction généralisée :

Il faut surtout rester calme, éviter de bouger et appeler les secours.
Une prise en charge médicale en urgence est impérative, le pronostic vital pouvant être engagé.

Des réactions généralisées sévères (choc anaphylactique) :

Le geste d’urgence principal consiste à pratiquer une injection d’adrénaline intra-musculaire.